Disruption numérique et droit d’auteur

Le volet «Littératie et intelligence numérique» du Fonds stratégie numérique du Conseil des arts du Canada dispose de fonds pour organiser des ateliers de formation sur différents enjeux qui touchent la culture à l’ère numérique.

Revoici les objectifs de ce programme :

  • Mieux répondre aux défis, enjeux et opportunités de l’ère numérique;
  • Développer et enrichir une pensée numérique stratégique;
  • Accroître leur capacité de et la traduire en actions porteuses et durables.

L’immense opportunité (insoupçonnée) des licences Creative Commons

Exactement dans cet optique, j’ai eu l’occasion de prononcer le 17 octobre dernier une conférence chez Culture Laval, portant sur les opportunités d’affaires que le numérique nous apporte… voire nous impose.

J’y ai partagé mes connaissances sur l’évolution de l’industrie des contenus à l’ère numérique et sur comment les licences Creative Commons – combinées à un peu d’imagination – peuvent être une réponse payante dans cet écosystème en pleine disruption.

Afin de mettre la table, revoici le texte de présentation de cette récente conférence :

En inventant l’imprimerie vers 1450, Gutenberg a provoqué bien malgré lui de grands bouleversements industriels, tant dans le domaine de la littérature que dans les manières de communiquer. Cette invention a d’ailleurs forcé la création de la première version du droit d’auteur, statuée 260 ans plus tard, en 1710.

La récente invention du Web par Tim Berner-Lee, vers 1991, a complètement bouleversé la manière de communiquer et de consommer le contenu culturel, désormais numérique.  Ce nouvel écosystème hautement disruptif exige une adaptation de notre traditionnel droit d’auteur.

C’est dans cet optique que le juriste Lawence Lessig a créé les licences Creative Commons, permettant aux créateurs de mettre leurs oeuvres à disposition du public dans un nouveau contexte numérique et interactif.

Lors de cet atelier, nous survolerons les profondes transformations qu’a subies l’industrie des contenus depuis l’invention du gramophone. Nous découvrirons comment les différentes licences Creative Commons répondent en force à ces changements et quels sont les modèles d’affaires qui peuvent en émerger.

Cette formation de 90 minutes inclut un période de questions de 10 à 12 minutes.

Au plaisir de présenter le tout dans votre institution ! 🙂

Guillaume Déziel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.